"...Amanda Forsythe (Dalinda) is the discovery of the evening: songbird voice, impeccable tuning and, like so many Americans, totally at home on stage."

Financial Times

"...Amanda Forsythe's Dalinda was on a similar level of achievement. Dressed in a sensible gray suit, she portrayed a girl whose burgeoning sexual appetite led her astray: just one look at the dark Byronic locks of Varduhi Abrahamyan's deep-voiced Polinesso, and she was lost."

Opera News

"...Dans le role clé de Dalinda, sa servante, qui cède aux avances du scélérat Polinesso, la jeune Amanda Forsythe faisait ses débuts au Grand Théâtre. Elle a montré de très grandes qualités vocales."

Le Figaro

"...Amanda Forsythe fait preuve d'une belle souplesse."

Le Temps

"...La jeune soprano américaine Amanda Forsythe que nous avions remarquée à Pesaro dans Le voyage à Reims tient ses promesses en Dalinda. Le timbre est agréable, la voix légère mais bien projetée et la technique vocale déjà très assurée."

Forum Opera

"...Dans cet écrin de rêve, les voix féminines se situent au plus haut. Joyce Di Donato…place la barre à grande altitude. Mais Patricia Petitbon (Ginevra bouleversante et charismatique) et Amanda Forsythe (Dalinda à la musicalité vibrante) la suivent de près."

Tribune de Geneve

"...Deux jeunes chanteuses, Amanda Forsythe, soprano (Dalinda) et Varduhi Abrahamyan, alto (Polinesso), font une première apparition remarquée dans la maison."

La Libre Belgique

"...L'attachante Dalinda d'Amanda Forsythe prend vite de l'assurance, donnant un Il primo ardor (1er acte) sensible et surtout un Neghittosi, or voi che fate d'une agilité confondante."

Anaclasse.com

“...Amanda Forsythe (Dalinda) respire la fraîcheur, et c’est un régal de l’entendre vocaliser sans apparente difficulté.”

Resmusica.com

"...On saura donc gré à la direction du Grand Théâtre d’avoir réuni une distribution exceptionnelle, à la tête de laquelle il convient de citer Joyce DiDonato dans le rôle-titre, à la virtuosité époustouflante et à l’aplomb scénique confondant. Patricia Petibon en Ginevra et Amanda Forsythe en Dalinda ne lui cèdent en rien, ni vocalement ni scéniquement."

Concerto.net

"...Meno note, anche se timbricamente pertinenti ai rispettivi ruoli, sono le voci di Amanda Forsythe e di Varduhi Abrahamyan. La prima e un soprano leggero che con la sua voce chiara e fresca e perfetta nel dar vita alla femminilita superficiale e capricciosa di Dalinda."

OperaClick